NOTRE ACTU : La re-naissance de Renaissance, c'est un peu l'histoire de deux Lémuriens...

  • You are here
  • Accueil
  • Actualité
  • NOTRE ACTU : La re-naissance de Renaissance, c’est un peu l’histoire de deux Lémuriens…

Photo EP CC Jardin
Convaincus par la même vision de l’Homme dans l’entreprise, confortés dans notre intuition par plusieurs expériences communes autour de projets concrets où nous avons pris plaisir à partager nos méthodes, nos pratiques, croiser et fertiliser nos réflexions, nous avons compris au bout d’un an et demi de travail en mode « partenaires » combien il serait enrichissant et enthousiasmant de nous rapprocher au sein d’un cabinet commun.

L’aventure est partie comme ça, avec beaucoup de simplicité et d’évidence, en même temps qu’avec rigueur et détermination.

Renaissance a endossé un nouveau costume : nous avons gardé le nom du cabinet piloté par Eric, et l’identité visuelle du cabinet piloté par Caroline ; nous avons retravaillé les statuts de la SARL, décidé d’un mode de fonctionnement qui nous parait équitable et pérenne dans le temps, ouvert tous nos disques dur, confié nos cerveaux, lancé ce nouveau site Internet, démarré l’écriture d’un livre, partagé avec Cécile Kolopp ces envies et ces modalités, et Renaissance est né… à nouveau !

Au fait, que viennent faire les Lémuriens dans l’histoire ?
Marc Halévy a tenu un propos qui nous a séduit, lors du congrès Régional du CJD, fin Juin dernier.
Une parabole, à moins que ce ne soit une de ces anecdotes universelles que l’on a l’impression d’avoir toujours connues : à la fin de l’ère secondaire, il y a 65 millions d’années, les dinosaures n’ont pas survécus. Changement climatique, météorite, épisode cataclysmique d’éruptions volcaniques, épidémie, qu’importe la raison finalement, cette espèce solide, dominante, a disparu lors d’un changement radical.
Ironie de la nature, les lémuriens, tout petits, agiles, apparemment moins évolués, mobiles, vivant en bandes organisées, se sont développés et ont investi le nouvel espace laissé disponible.
Nous avons aimé cette allusion. Elle nous rappelle l’humilité indispensable à la survie des organisations ces temps-ci, qui ne sont pas franchement des temps de crise, mais bien des temps de transformations profondes où nous avons tous besoin de cette agilité, où nous avons tous besoin les uns des autres.

Alors nous avions envie de partager cette histoire, qui nous inspire, et nous conforte dans l’idée que petits et à plusieurs, l’aventure peut durer, dans la joie et l’efficacité.

Bien à vous,

Eric et Caroline